Davidb's Poems

Here's the list of poems submitted by davidb  —  There are currently 12 poems total — keep up the great work!

À ses amis, auxquels on rapporta qu'il était prisonnier

Il n'en est rien, de ce qu'on vous révèle. Ceux qui l'ont dit ont faute de cervelle, Car en mon cas il n'y a méprison, Et par-dedans ne vis jamais prison : Doncqucs, amis, l'ennui qu'avez, ôtez-le. Et vous, causeurs pleins d'envie immortelle,...

by Clément Marot

added by davidb
6 months ago
À un poète ignorant

Qu'on mène aux champs ce coquardeau, Lequel gâte (quand il compose) Raison, mesure, texte et glose, Soit en ballade ou en rondeau. II n'a cervelle ne cerveau. C'est pourquoi si haut crier j'ose : « Qu'on mène aux champs ce coquardeau. » S'il veu...

by Clément Marot

added by davidb
6 months ago
À la mer

O cruauté de impétueuses vagues, Mer variable, où toute crainte abonde, Cause mouvant, dont trop cruelles dagues L'ont fait périr de mort tant furibonde. Si haut désir de connaître le monde T'avait transmis si gentil personnage, Las ! fallait-il ...

by Clément Marot

added by davidb
6 months ago
Gâté

Comme une femme, hélas ! vous change ! Ainsi, moi... je fume toujours, Je ris, je dors, je bois, et mange, Mais tu m'as rendu bien étrange, Et de tous les fils, le plus lourd. Un fils qui foule au pied sa mère, Ce que le dernier des troupier...

by Germain Nouveau

added by davidb
6 months ago
Dangereuse

Vous dangereuse ? mais sans doute ! Très dangereuse, c'est certain ; Comme la peur que l'on écoute, Comme le bois près de la route Vers les six heures du matin ; Comme l'éloquence imagée, Comme un titre sur parchemin, Comme le vin et la dra...

by Germain Nouveau

added by davidb
6 months ago
Marseille

C'est à Rouen, votre Rouen, Madame, Qu'on brûla... (je fais un impair !) Mais Marseille ! c'est une femme Qui se lève, au bord de la mer ! Le Havre a votre amour, et d'une ; Son port, et de deux ; qu'il soit fier ! Mais Marseille ! c'est une...

by Germain Nouveau

added by davidb
6 months ago
Fils de la guerre

La guerre est en nous Un gros filet de sang qui coule De la gorge aux pieds et nous gonfle le cœur je sais nos yeux rouges et creux notre bouche impatiente la guerre est en nous avec ce feu qui nous hante ces lueurs qui mordent ces cris ces mots à...

by Philippe Soupault

added by davidb
6 months ago
Amour

Je ne crains pas les coups du sort, Je ne crains rien, ni les supplices, Ni la dent du serpent qui mord, Ni le poison dans les calices, Ni les voleurs qui fuient le jour, Ni les sbires ni leurs complices, Si je suis avec mon Amour. Je me ri...

by Germain Nouveau

added by davidb
6 months ago
Cortège

Un singe en veste de brocart Trotte et gambade devant elle Qui froisse un mouchoir de dentelle Dans sa main gantée avec art, Tandis qu'un négrillon tout rouge Maintient à tour de bras les pans De sa lourde robe en suspens, Attentif à tout pl...

by Paul Verlaine

added by davidb
1 year ago
Le cancre

Il dit non avec la tête mais il dit oui avec le coeur il dit oui à ce qu’il aime il dit non au professeur il est debout on le questionne et tous les problèmes sont posés soudain le fou rire le prend et il efface tout les chiffres et les mots les d...

by Jacques Prévert

added by davidb
1 year ago
Le Corbeau et le Renard

Maître Corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage : Et bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre ram...

by Jean de La Fontaine

added by davidb
1 year ago
Le Lièvre et la Tortue

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage. Gageons, dit celle-ci, que vous n'atteindrez point Sitôt que moi ce but. - Sitôt ? Etes-vous sage ? Repartit l'animal léger. Ma commère, il vo...

by Jean de La Fontaine

added by davidb
1 year ago

We need you!

Help us build the largest poets community and poems collection on the web!