Poetry.net »

Search results for: Saison

Yee yee! We've found 61 poems matching Saison.

Les Deux Serpents
Maurice Rollinat
femme, crains la vipère, En tous lieux, en toute saison, Et prends garde à leur trahison, Même à l’Rate it:

(3.00 / 1 vote)
Après les vents, après le triste orage
Jean Antoine de Baif
éclarcis ruisseaux. Mon Dieu, pour moy cette saison n'arrive. Le triste yver dure tousjours pour Rate it:

(0.00 / 0 votes)
Du Printemps
Jean Antoine de Baif
paresseuse De l'yver a fait son tems : Voici la saison joyeuse Du délicieux printems. La terre esRate it:

(0.00 / 0 votes)
La glycine est fanée et morte est l'aubépine
Emile Verhaeren
fanée et morte est l'aubépine ; Mais voici la saison de la bruyère en fleur Et par ce soir si calRate it:

(0.00 / 0 votes)
La Jeune Captive
Andre Marie de Chenier
je veux voir la moisson; Et comme le soleil, de saison en saison, Je veux achever mon année. BrillaRate it:

(0.00 / 0 votes)
La Rose
Jean Antoine de Baif
Durant cette saison belle Du renouveau gracieux, Lorsque tout se renouvelle Plein d'amour delicieux, Ny par la peinte prérie, Ny sus la haye fle...Rate it:

(0.00 / 0 votes)
Océan de terre
Guillaume Apollinaire
cogner aux vitres Maison humide Maison ardente Saison rapide Saison qui chante Les avions pondent dRate it:

(0.00 / 0 votes)
Satyre XV
Mathurin Regnier
ma douleur. Mais aux jours les plus beaux de la saison nouvelle, Que Zephire en ses rets surprend Rate it:

(0.00 / 0 votes)
Mareye
Guillaume Apollinaire
dans quels bras t'endors-tu Pendant l'hiver saison d'amour où les vents pleurent Où les amants onRate it:

(5.00 / 1 vote)
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage
Joachim du Bellay
petit village Fumer la cheminée, et en quelle saison Reverrai-je le clos de ma pauvre maison, Qui mRate it:

(1.00 / 1 vote)
1er janvier
Victor Marie Hugo
d'airs moroses, Et qu'il vous a quittés dans la saison des roses; Qu'il est mort, que c'était un Rate it:

(0.00 / 0 votes)
A la gloire du vent
Emile Verhaeren
Et le grand sphinx l'a vu passer. - La saison change, et lentement le vent s'exhume Vêtu de pluiRate it:

(0.00 / 0 votes)
A la mère de l'enfant mort
Victor Marie Hugo
qui brûle comme un cierge, Et de vivre, en toute saison, Près de l'enfant Jésus et de la sainte VieRate it:

(0.00 / 0 votes)
A monsieur d'Avanson
Joachim du Bellay
banni de ma maison, Passer l'ennui de la triste saison, Seule compagne à mon si long voyage. La MuRate it:

(0.00 / 0 votes)
A Pâques
Emile Verhaeren
plis décolorés De ta robe de bure. La torpide saison est comme entrée en toi Avec son deuil et sRate it:

(0.00 / 0 votes)
A propos de dona Rosa
Victor Marie Hugo
vainqueur, Et d'accepter ce doux passage De la saison sur notre coeur. A quoi bon résister aux fRate it:

(0.00 / 0 votes)
A Virgile
Victor Marie Hugo
de rayonnements ! Maître ! puisque voici la saison des pervenches, Si tu veux, chaque nuit, en écRate it:

(0.00 / 0 votes)
Air de la princesse d'Orange
Victor Marie Hugo
la sagesse, N'ont jamais eu raison Contre la saison. Pour peu que tu le veuilles, Nous serons heRate it:

(0.00 / 0 votes)
Après l'hiver
Victor Marie Hugo
l'astre et la fleur. L'hiver fuit, saison d'alarmes, Noir avril mystérieux Où l'âpre sève des larmRate it:

(0.00 / 0 votes)
Automne malade
Guillaume Apollinaire
lointaines Les cerfs ont bramé Et que j'aime ô saison que j'aime tes rumeurs Les fruits tombant sanRate it:

(0.00 / 0 votes)
Biography
Arthur Rimbaud
Rimbaud wrote a new Illuminations and Une Saison en Enfer. In november 1893, Rimbaud gave up the Rate it:

(0.00 / 0 votes)
C'était la première soirée
Victor Marie Hugo
les choses, Tous les discours Qu'on dit dans la saison des roses Et des amours, Nous allions, coRate it:

(0.00 / 0 votes)
C'était ores, c'était qu'à moi je devais vivre,
Joachim du Bellay
délivre. Il ne leur a pas plu qu'en ma vieille saison Je susse quel bien c'est de vivre en sa maisRate it:

(0.00 / 0 votes)
Chant d'automne (Song Of Autumn)
Charles Baudelaire
regrettant l'été blanc et torride, De l'arrière-saison le rayon jaune et doux! Song of Autumn I Rate it:

(0.00 / 0 votes)
Comme le champ semé en verdure foisonne
Joachim du Bellay
jaunit en grain, que le chaud assaisonne : Et comme en la saison le rustique moissonne Les ondoyanRate it:

(0.00 / 0 votes)

We need you!

Help us build the largest human-edited poetry collection on the web!